A37. Les lieux de la citoyenneté en Europe

Autour d’un film montrant, à Belgrade, à Mostar, à Barcelone, en Italie ou en France des jeunes qui trouvent leur place dans la cité.
Présenté par l’association
CAP BERRIAT à Grenoble.

Cap Berriat est une association dont l’objet est de favoriser l’exercice d’une citoyenneté active des jeunes. Un des moyens choisis pour la réalisation de cet objet est l’accompagnement des jeunes porteurs de projet.
Plus d’informations sur le site www.cap-berriat.com

Le vendredi à 15H.

Parcourir l’Europe à la recherche des formes de citoyenneté des jeunes peut sembler être un projet titanesque, voire irréalisable tant les contextes nationaux vis-à-vis de la jeunesse sont différents d’un pays à l’autre.
Les quelques acteurs que nous avons rencontrés grâce à des réseaux de développement de la démocratie participative nous ont ouvert une autre voie pour prendre en compte la dimension européenne de l’implication des jeunes dans la vie publique. En effet, si les contextes et les formes que prennent les actions de jeunes sont très différents, toutes ces actions se fondent sur une démarche et une volonté commune, celle de participer à la vie de leur territoire. Les jeunes Européens construisent leur implication sur un constat partagé, celui que la démocratie s’entretient et que la citoyenneté se construit sur des actes concrets qui prennent du sens et donnent du sens dans la société civile. Les jeunes ne sont pas exempts de cela, bien au contraire, et leur engagement par l’action donne une réalité constructive à l’engagement citoyen. Mais ces nouvelles manières de fonctionner comportent également une difficulté quant à leur reconnaissance. Cette non reconnaissance de la jeunesse, de son dynamisme et de son originalité dans sa manière de faire fonctionner la participation citoyenne ont poussé quelques unes de ces organisations[1] à se regrouper autour d’un réseau, « les lieux du possible », pour partager leur expérience sur des problématiques générales.
Pour commencer à faire fonctionner ce réseau, Cap BERRIAT s’est rendu sur chaque lieu et a réalisé un film recensant ces différentes expériences. L’atelier 37 « les lieux de la citoyenneté en Europe » se propose de démarrer par un visionnage rapide de la présentation de ces différents lieux et de ces initiatives particulières.
Mais au-delà de la présentation de chaque structure, ces rencontres ont fait émerger des problématiques communes aux acteurs du collectif, problématiques que nous nous proposons d’aborder dans la suite de cet atelier. Voici quelques-uns des questionnements qui animent ce réseau et sur lesquels chaque acteur a eu à se positionner, donnant à voir les convergences de point de vue des partenaires Européens. Ces éléments ne sont que des pistes sur lesquelles pourrait s’articuler le débat.
Partout où il nous a été donné de poser le regard, et quelles que soient les différences locales ou nationales, les enjeux démocratiques qui sous-tendent ces actions sont les mêmes et méritent d’être compris comme des problématiques communes à toute la jeunesse Européenne. A l’heure du croisement des crises sociales, économiques, écologiques, à l’heure de la concentration des pouvoirs aux mains d’une génération, quelle place est donnée au développement « d’une culture de la relève » qui laisserait leur place aux jeunes ?
La participation par l’action : Les jeunes participent à la vie locale, et ce, sans forcément suivre les schémas traditionnels de l’implication citoyenne. Les jeunes d’aujourd’hui seront les acteurs de demain. Ils le seront d’autant plus intensément, pertinemment, s’ils peuvent être acteurs dés aujourd’hui. C’est bien à partir d’actions concrètes qu’ils entendent s’inscrire dans la vie publique, ce qui peut poser un problème de reconnaissance de ces pratiques en tant que pratiques citoyennes.
Les différentes structures partenaires enracinent leurs actions et leur appui à la citoyenneté des jeunes sur un lieu identifié, cadre et support de leur réalisation. Ces lieux, et les structures qui les animent, sont ainsi le support d’un apprentissage de leur citoyenneté par les jeunes. Ils permettent d’y affirmer leurs valeurs, de construire leurs rapports aux autres et notamment à l’institution. Cet apprentissage se fait à l’occasion d’expérimentations, d’actions concrètes menées par les jeunes. Il convient donc de penser, au travers de ces pratiques, un renversement de la notion même de citoyenneté, qui tiendrait moins à l’apprentissage de droits de devoirs qu’à la conquête et à l’expérimentation de « l’empowerment ».
Ces lieux ont la particularité de développer une approche ancrée sur une identité locale forte avant de s’ouvrir sur des contextes plus larges. Ils se caractérisent par une identification et une forte légitimation par les jeunes. Ces structures constatent que, concernant la participation des jeunes à la vie démocratique, le territoire d’implication initiale est souvent plus réduit que celui de l’implication finale. Il convient donc de se poser la question de la montée en puissance de ces structures sur des territoires plus larges, de leur cloisonnement dans des sphères réduites (la réticence des pouvoirs publics à les soutenir au-delà de la dimension locale, et au-delà de la seule sphère « action jeunesse ») et des difficultés de fonctionnement sur des échelles toujours plus élargies (d’où la nécessité d’un réseau Européen). Une réticence aussi accentuée par la remise en cause et les interpellations que posent parfois les jeunes qui malgré, ou du fait même de leur « naïveté » ne se contentent pas de partir battu et expérimentent de nouvelles formes d’être, de faire. La confrontation motivée des visions des uns et des autres est l’essence même de l’expression de la diversité et de la démocratie.  

 Ces lieux et les actions qu’ils portent interpellent leurs territoires et les institutions. Ils permettent alors la rencontre avec ces institutions. De cette rencontre débouchent des relations qui seront autant d’éléments de démocratie participative. Ce qui en émerge est la question des liens qui unissent les structures de jeunesse aux institutions qui en ont la charge.

[1] – Gradanske Incijatives (Initiatives Citoyennes), Belgrade, Serbie
OKC Abrašević, Mostar, Bosnie Herzégovine
RAI (Recursos d’Animació Intercultural), Barcelone, Espagne
– La Burrida, Gênes, Italie
– Arciragazzi, Gênes, Italie


Publicités

23 Réponses

  1. BRAZDA Jeannette
    Mairie de Morangis
    Inscription

  2. Je souhaite m’inscrire à cet atelier

  3. RENNES

  4. membre d’un conseil de quartier de Lanester

  5. MEMBRE DE FPH ET CONSEILLER DE QUARTIER A ROUBAIX SUD

  6. merci de m’inscrire à cet atelier

  7. CCQ de Brest, st Marc

  8. Agent de développement CS Haut et Petit Pantin

  9. Centre social des 4 chemins
    Ville de PANTIN

  10. Merci de m’inscrire à cet atelier

  11. Chargée de développement de quartier à la Mairie de Quartier de BREST Rive-Droite.

  12. Jean-Pierre Coulomb
    Urbanisme et démocratie
    Association de quartier
    75014

  13. Coordinatrice du PRE
    Mairie d’Asnières-Sur-Seine

  14. Mairie de Cherbourg Octeville 9

  15. T2 A37

  16. Conseil de Développement Pôle AZur Provence

  17. Membre de l’association Amitié Partage et Citoyenneté du quartier Petit Bard /Pergola à Montpellier

  18. Présidente de l’association Amitié Partage et Citoyenneté du quartier Petit Bard /Pergola à Montpellier

  19. Ville de Niort
    Inscription pour cet atelier

  20. Merci de m’inscrire à l’atelier « citoyenneté en Europe ».
    FG

  21. maire-adjointe démocratie locale, Montreuil (93)

  22. Merci

  23. Inscription pour cet atelier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :